Le développement de la dermatologie professionnelle

A partir des années 1950

Les dermatoses professionnelles et leur prévention font l'objet d'une attention croissante de la part des dermatologues.

1936

Extension de l'assurance accident à toute maladie de peau grave et récurrente qui oblige à changer de profession ou à abandonner le travail.

1929

Les maladies de la peau causées par des substances spécifiques sont explicitement incluses dans l'assurance accident.

1925

Les maladies professionnelles causées par des radiations et des substances spécifiques sont incluses dans l'assurance accident; bien que le cancer de la peau soit inclus, les maladies de la peau ne sont pas explicitement mentionnées.

1922

Publication de l'ouvrage "Die Schäden der Haut durch Beruf und gewerbliche Arbeit" ("Les dommages causés à la peau par l'occupation et le travail industriel"), édité par Moritz Oppenheim, J. H. Rille et Karl Ullmann. L'accent est mis sur les dermatoses causées par des stimuli physiques (chaleur, froid, air comprimé, rayonnement).

1911

La recherche sur l'eczéma de contact connaît un tournant décisif: la publication de Bruno Bloch “Wesen der Iodoformidiosynkrasie” ("L'essence de l'iodoformidiosyncrasie") crée une méthodologie de test systématique.

1884

Introduction de l'assurance accident dans le cadre de la législation sociale de Bismarck; dans un premier temps, seuls les accidents professionnels sont couverts.

1856

Ferdinand von Hebra décrit l'eczéma de contact comme une charge professionnelle particulière et crée une approche systématique des maladies de la peau; il écrit „Atlas der Hautkrankheiten“ ("Atlas des maladies de la peau") (1856) et le „Lehrbuch der Hautkrankheiten“ ("Manuel des maladies de la peau") (1878, avec Moritz Kaposi).

1845

Publication du premier ouvrage allemand sur les maladies professionnelles et l'hygiène industrielle : A.C.L. Halfort „Entstehung, Verlauf und Behandlung der Krankheiten der Künstler und Gewerbetreibenden“ ("Origine, déroulement et traitement des maladies des artistes et des commerçants").

Dix-neuvième siècle

Les maladies professionnelles deviennent un domaine de travail à part entière. La découverte de leurs causes conduit au développement de l'hygiène industrielle.

1775

Première maladie cutanée professionnelle scientifiquement décrite: Sir Percivall Pott publie ses observations sur le cancer du scrotum chez les ramoneurs et met la maladie en relation causale avec la suie.